Haiti

Haiti: Rudy Hériveaux rejette d’un revers de main le rapport de la Cour des comptes

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Banalisant le travail titanesque des juges, le directeur général du ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST), Rudy Hériveaux a rejeté d’un revers de main, le second rapport de 612 pages de la Cour supérieure des comptes et Contentieux administratif (CSC/CA). Il qualifie ce rapport de document mensonger qui vise à salir la réputation du chef de l’État, a constaté Haiti Press Network.

Comme dans un tribunal, le porte-parole du parti politique PHTK qui intervenait sur les ondes de radio Caraïbes, ce lundi 3 juin 2019, a défendu bec et ongles le chef de l’État, Jovenel Moïse dont l’institution (AGRITRANS) que ce dernier dirigeait avant de devenir président a encore été indexée dans le second rapport des conseillers de la Cour des comptes.

« C’est un document démoniaque et diabolique truffé de mensonges. Un document à travers lequel on tente de salir l’image du président de la République. Jovenel Moïse est un citoyen respecté et respectable », a déclaré Hériveaux qui ne savait plus quel vocabulaire utilisé pour diaboliser le rapport.

Pour lui, ce rapport monté de toutes pièces, est élaboré à dessein pour protéger un groupe de personnes, pourtant très impliquées dans la dilapidation des fonds PetroCaribe, et accabler un autre secteur.

D’après M. Hériveaux qui informe que tous les juges ne signent pas ledit rapport, les conseillers de la CSC/CA se sont laissé manipuler par des gens assoiffés de pouvoir et qui tentent par tous les moyens, de démolir le président Jovenel Moïse.

Rudy Hériveaux qui décrédibilise complètement le rapport des juges de la Cour des comptes, demande au Sénat de retourner ce document, dit-il, mal fagoté et mal fabriqué par précipitation, à la CSC/CA pour corrections nécessaires. Même son de cloche du conseiller du Président, Reynald Libérice.

Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top