Haiti

Haiti: Ronald Larèche nouveau président du Sénat de la République

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Finalement les sénateurs sont parvenus le mercredi 20 juillet 2016, à se réunir en séance plénière pour combler le vide laissé au niveau du bureau avec l’élection de Jocelerme Privert à la présidence provisoire de la République, depuis février 2016. Sur 22 sénateurs en fonction, 17 ont pris part à cette séance au cours de laquelle, Ronald Larèche qui assurait jusque-là l’intérim a été, sans surprise, confirmé comme nouveau président du Grand-Corps avec 16 voix, zéro contre et 1 abstention.

La séance mise en continuation depuis le mois de mars 2016, a été enfin reprise au niveau du Sénat de la République. Après la dernière tentative avortée, les sénateurs ont trouvé le consensus nécessaire pour organiser cette séance pour combler le vide et débloquer le Grand-Corps qui était quasi-dysfonctionnel. Le sénateur Andris Riché qui s’était porté candidat lors du dernier essai de reprendre la séance, a retiré sa candidature ce mercredi au profit de Ronald Larèche qui devenait au cours de ces élections l’unique candidat à concourir pour le poste de président du Sénat.

Candidat unique, Ronald Larèche a trouvé la bénédiction de ses pairs pour mener la barque du Sénat jusqu’au deuxième lundi du mois de janvier 2017. 16 sénateurs sur 17, à l’exception d’Andris Riché qui s’est abstenu, ont placé leur confiance dans l’homme de Mont-Organisé qui, par ce vote, devient l’expression de la majorité du Grand-Corps. D’autres changements ont été également opérés au niveau du bureau avec l’élection de Steven Benoit comme vice-président alors qu’il occupait jusque-là la fonction de deuxième secrétaire. Le sénateur du Sud, Jean Marie Junior Salomon est la nouvelle figure du bureau. Il est élu deuxième secrétaire en remplacement de Steven Benoit. François Lucas Saint-Vil et Fritz Carlos Lebon conservent leur poste comme respectivement premier secrétaire et questeur du Grand-Corps.

Cette élection est une grande avancée pour le Sénat, même si elle est loin d’être une garantie quant au bon fonctionnement du Grand-Corps par rapport à la conjoncture qui prévaut actuellement dans le pays. Selon des informations, il aurait même eu une sorte de froideur dans la relation de certains membres de la majorité et Ronald Larèche pour son agissement jugé un peu maladroit. Lors de la séance, la présence de certains grands manitous de la majorité n’a pas été remarquée. Evalière Beauplan, Ricard Pierre, Westner Polycarpe et Francisco Delacruz ont brillé par leur absence. Du côté de la minorité, Jacques Sauveur Jean s’est aussi absenté à la séance.

Source/Le National
Photo/Archives
www.anmwe.com

Ronald-Larèche

To Top