Haiti

Haiti: Risque d’inondation à cause de travaux à la résidence du président de la République

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Personne ne sait exactement de quoi il en est vraiment question. On n’a rein communiqué à la population qui ne fait que constater une catastrophe annoncée. Des travaux entamés à la résidence du président de la République, risqueraient de causer de gros problèmes et même l’inondation des maisons à l’impasse Albin (Pélerin 5), quand on sait ce que peuvent les ruissellements des eaux à cette période de pluie, constate un reporter de Haiti Press Network.

Des travaux de mise à niveau d’un terrain, observe HPN, à la résidence du président Jovenel Moïse sont sur le point de provoquer un gros malheur à l’Impasse Albin. Il s’agit en effet du remplissage jusqu’à la surface, avec les remblais enlevés sur le terrain par les pelleteuses mécaniques, d’une ravine d’environ 20 pieds servant de lit aux ruissellements des eaux de pluie.

Cette ravine qui traverse en largeur l’Impasse Albin sur laquelle on jette un ponceau n’était pas comblée, les eaux d’une pluie torrentielle avait entravé la vie des résidents le 1er mai 2016, en apportant sur leur chemin des tonnes de gravats, de déblais, de roches et d’alluvions qui s’étaient accumulés à une hauteur vertigineuse sur la voie publique. Ce qui rendait ainsi impossible la circulation piétonne et automobile, pendant que plusieurs maisons ont été inondées dont celle d’un ex-ministre des Affaires étrangères sous la présidence de Martelly, avait constaté HPN.

Partant de ce triste constat de l’année dernière, de nombreuses personnes qui opinent sur la ravine dorénavant comblée avec les remblais en provenance de la résidence du président, estiment que cette situation déplorable pourrait se répéter et risquerait même de s’aggraver dès les prochaines pluies. Pour certains qui assistent dans l’expectative ces travaux, ce serait la goutte d’eau qui puisse provoquer le débordement du verre.

« Au lieu de curer la ravine qui était déjà ensablée afin de permettre l’écoulement facile des eaux, on préfère la combler complètement. Pire, personne ne sait à quelle fin », se plaint le propriétaire d’une maison construite à proximité et dont la montagne de remblais, constate-t-on, ne manque quasiment rien pour couvrir le toit de la maison.

Le problème environnemental ne touche malheureusement ni interpeller la conscience de la population, y compris les représentants des pouvoirs publics. La population de l’Impasse Albin a déjà une peur bleue en imaginant les tracasseries que pourraient causer les eaux de pluie en furie dans le lit de cette ravine désormais comblée.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

Impasse-Albin

To Top