Haiti

Haiti: Relance ratée de la mobilisation anti-Jovenel à l’occasion du 7 fevrier

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Des leaders de l’opposition plurielle ont essuyé un nouvel échec. Ils étaient moins d’une cinquantaine de personnes à répondre présentes à la manifestation de ce vendredi 7 février 2020. Malgré l’engouement qu’ils ont fait montre, les initiateurs de la marche n’ont donc pu attirer la grande foule.

Partis des pieds du monument du père fondateur de la nation, Jean-Jacques Dessalines au Champ-de-Mars, la plus grande place publique d’Haïti, les manifestants ont sillonné plusieurs rues de Port-au-Prince , la capitale, avant d’atteindre le Carrefour de l’aéroport dans la commune de Delmas. Munis de pancartes ou encore de branches d’arbre, ces derniers n’ont pas lésiné sur les moyens pour se faire entendre.

« Jovenel Moise doit partir », tel était à la fois, leur slogan et revendication. Motivés par la musique traditionnelle haïtienne, exécutée par des bandes à pieds, les contestataires, quoique en petit nombre se faisaient donc remarqués. Sur leur passage en effet, ces quelques dizaines de manifestants ont érigé des barricades de toutes sortes. Les plus importantes étaient faites de pneus enflammés.

Mais, orphelins de leurs principaux leaders et visiblement épuisés par le soleil, déjà en petit nombre, les manifestants anti-Jovenel n’ont pas pu poursuivre leur marche jusqu’à la destination finale. Alors que le Carrefour de la renaissance, mieux connu sous le nom de Carrefour de l’aéroport, était sensé le point de relai des protestataires vers l’autoroute de Delmas, avant de bifurquer par Delmas 32, ensuite Christ-Roi, puis l’avenue John Brown pour terminer leur marche là où ils l’avaient démarrée au Champ-de-mars, c’est à ce niveau du parcourt que la manifestation allait se disséminer d’elle-même.

Un échec de plus pour l’opposition. Et Jovenel Moise peut célébrer son troisième année de mandat tranquillement, ce 7 fevrier.

Source/Vant bèf Info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top