Crime

Ne tuons pas!

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Assez! Assez! Voilà comment je me suis réveillé ce matin avec ou presque de larmes aux yeux. Haiti, un pays en faillite où la misère fait le plein. Nous ne faisons rien que tuer nos frères et soeurs qui sont tous, de la même racine que nous. Pourquoi tuer un policier? Pourquoi tuer un Haitien? Pourquoi tuer un savant? Pourquoi tuer un humain?…pourquoi TUER?

L’homicide est malheureusement monnaie courante dans les sociétés où l’éducation n’a plus de sens. On n’a pas beaucoup de choix. La colère qui, en psychologie, est considérée comme une émotion secondaire à une blessure physique ou psychique, un manque ou une frustration remplace le bon sens. Selon Michelle Parivey, la colère est une émotion simple qui traduit l’insatisfaction. Elle est vécue à l’égard de ce qu’on identifie, à tort ou à raison, comme étant “responsable” de notre frustration. On éprouve donc de la colère envers “l’obstacle” à notre satisfaction.  C’est sur cet aspect que la colère se différencie fondamentalement de la tristesse (qui elle aussi traduit une frustration). Dans la tristesse, on est directement en contact avec le manque lui-même, alors que la colère est une réaction à la cause de la frustration.

La colère est une émotion que nous vivons fréquemment. En effet, il y a de multiples occasions d’insatisfaction durant une journée de vie. De plus certaines d’entre elles perdurent parce que nous négligeons de nous en occuper adéquatement.  Selon l’importance de l’insatisfaction , la colère prend différentes intensités et diverses identités. Pour n’en nommer que quelques-uns, disons que le mécontentement et l’irritation se situent à une extrémité, alors que l’exaspération et la fureur sont près de l’autre extrémité.  Il y a aussi divers genres d’insatisfactions qui s’expriment à travers une gamme d’émotions de colère reflétant leurs particularités. La rage, par exemple, est déclenchée en partie par l’impuissance à se soustraire à la situation non désirée. La révolte est spécifique aux situations où on perçoit une injustice. Plusieurs émotions traduisant de la colère sont composites, comme le mépris, la jalousie, le dépit, la rancune etc.

L’insécurité est presente dans tous les pays pauvres et qui sont incapable de faire macher la justice. Oui, dans un pays comme le notre où tout cherche à se faire justice soi-même, le carnage ne doit pas être une surprise. Notre façon de voir les choses est sens unique parce que  nous ne comprenons pas notre raison d’être. On réspire mais on ne vit pas. On a un acte de naissance mais malheureusement on est sans identité. Mais il y a aussi beaucoup de questions à poser; l’insésurité n’est-elle pas en trompe-oeil? Si on prend bien en considération le nombre d’armes à feu en circulation et les balles utilisées tous les jours. Fabriquons-nous d’armes à feu en Haiti? D’où viennent-elles ces armes illégales en circulation dans notre société? Aimons les uns les autres. Ne tuons pas car selon Ghandi “Nul être humain n’est assez parfait pour avoir le droit de tuer celui qu’il considère à tort comme entièrement mauvais”.

Djems VILLARD Psychologue MA
gun

To Top