Culture

Haiti : On ne peut pas être catholique et vaudouisant en même temps

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Le Cardinal haitien, Mgr Chibly Langlois a décrit le vaudou comme un « grand problème social » pour Haïti, faisant valoir que cette religion offre la « magie » mais pas de vraies solutions à une population privée de justice et de voix politique.

Mgr Chibly Langlois lie le système de croyance d’Haïti, à ses problèmes politiques chroniques, qui, selon lui, force les Haïtiens pauvres à rechercher des solutions surnaturelles.

« Si une personne est instruite et a les moyens financiers, elle ira voir un médecin [à la place du prêtre vaudou] quand elle tombe malade. Si cette même personne est allée à la Cour pour obtenir la justice, elle n’irait pas chez le prêtre vaudou pour obtenir la vengeance. C’est un gros problème pour l’église. Et pour Haïti .»

Rappelant qu’environ 80% des Haïtiens sont catholiques et qu’à peu près la moitié de la population pratique également le vaudou, bien que beaucoup ne le font pas en public « C’est pourquoi les cérémonies vaudou se déroulent pendant la nuit. Ils ont honte de dire qu’ils pratiquent »

Mgr Langlois a déclaré que les Haïtiens ne peuvent pas suivre les deux religions « L’église ne peut pas, et n’ignore pas les éléments culturels et usages du vaudou, comme le tambour, le rythme, la façon de chanter. mais, vous ne pouvez pas être vaudouisant et catholique. Le catholique doit être pur catholique, le vaudouisant devrait être un pur vaudouisant. »

Source/SL/ HaïtiLibre

Photo/Archives

www.anmwe.com

Chibly Langlois 2

To Top