Haiti

Haiti: Natacha Daciné menacée d’expulsion du RDNP pour des propos jugés mensongers

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le secrétariat général du parti « Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) par le biais de son responsable aux affaires juridiques, Me Wanick Candé, dit prendre acte et accepte la démission de Natacha Daciné au poste de secrétaire générale adjointe aux relations internationales. La désormais ex-membre du SGA du parti de feu Lesly F Manigat a 48 heures pour rétracter ses propos jugés diffamatoires et mensongers qui portent atteinte tant au RDNP, aux adhérents et sympathisans qu’aux membres du comité exécutif, apprend Vant Bef Info (VBI).

Natacha Daciné, désormais ex-secrétaire générale adjointe aux relations internationales du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes, a remis sa démission en date du 27 juin 2020, aux autres membres du secrétariat général du parti.

Dans sa lettre de démission, elle dit avoir pris cette décision suite à des dérives administratives qu’elle a constatées de la part de l’actuel sécretaire Général, Éric Jean-Baptiste qui ne cesse d’engager le parti à des fins personnelles.

En réponse à sa lettre, le secrétariat général adjoint aux affaires juridiques, représenté par Me Wanick Andé, mandaté par Éric Jean-Baptiste, dit prendre acte et accepte sa démission.

Par ailleurs, le secrétariat général accode un delai de 48 heures à madame Daciné pour rétracter ses propos qualifiés de mensongère et diffamatoires sinon, elle sera exclue du parti.

Le SG estime que les déclarations de madame Danicé sont diffamatoires, mensongères et portent atteinte aux adhérants et sympathisans, qu’aux membres du comité exécutif national (CEN), en particulier, à l’honneur et à la respectabilité de son Secrétaire Général.

Cette exigence lui a été fait pour avoir manifesté implicitement son intension de garder sa « qualité de démocrate-nationale-progressiste », donc, membre du RDNP.

Selon Wanick Candé, le Secrétariat général adjoint aux affaires juridiques déplore l’attitude de madame Daciné reconnue coupable de « multiples violations des valeurs et des principes indéologiques » du parti.

Faute par la démissionnaire d’optempérer dans le delai et les formes exigées, il sera fait ce que de droit, conformément au statut et réglements internes du parti, prévient le comité exécutif national.

Source/Vant Bèf Info (VBI)
Photo/archives
www.anmwe.com

To Top