Haiti

Haiti: Manipulation des policiers par des entités externes selon le début d’une enquête

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Les autorités policières haïtiennes ont lancé une enquête après les violences perpétrées hier dans la région métropolitaine par un groupe de policiers contestataires. L’investigation est déjà en cours et les enquêteurs de la police judiciaire s’évertuent à identifier les propriétaires de deux véhicules saisis lors d’affrontements avec les manifestants du groupe dénommé Fantôme 509.

Le porte parole de la Police, Michel Ange Louis Jeune, affirme que les policiers ayant eu des comportements délictueux seront identifiés et sanctionnés. Le commissaire Louis Jeune s’étonne du comportement des policiers arguant que les autorités gouvernementales ont déjà agi sur les principales revendications des policiers.

Il cite entre autres l’ajustement de la carte de débit à 10 000 gourdes, le paiement des arriérés de salaire et l’autorisation de fonctionnement du syndicat de la PNH.

Le porte parole de la police affirme que les premiers éléments disponibles témoignent d’une manipulation des policiers par des entités externes. L’enquête permettra de faire la lumière sur les événements, dit-il assurant que les forces de police régulières interviendront pour rétablir l’ordre.

Les policiers contestataires ont créé un climat de désordre, a dit M. Louis Jeune estimant que ces violences ne peuvent faire écho aux revendications des policiers.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top