Haiti

Haiti: L’ex-ministre de la justice, Me Camille Edouard Junior répond à l’invitation du Parquet

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le Commissaire du gouvernement près le Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince, Me Ocnam-Clamé Daméus a finalement entendu aujourd’hui 12 décembre, en son Parquet, l’ancien ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Camille Édouard Junior.

L’ancien ministre de la justice sous l’administration du président Jocelerme Privert avait refusé, à plusieurs reprises, de se présenter au Parquet de Port-au-Prince en vue de répondre aux questions de Me Ocnam-Clamé Daméus.

Le motif de ce refus de se présenter au Parquet de Port-au-Prince, selon Me Camille Edouard Junior, est que le Commissaire Ocnam-Clamé Daméus « n’avait pas la qualité pour l’entendre », car au moment de son passage à la tête du ministère il avait révoqué ledit Commissaire qui utilisait les « corps du délit à des fins personnelles ».

Après l’émission d’un mandat d’amener contre l’ancien ministre de la justice par le Parquet de Port-au-Prince, Me Camille Edouard Junior avait exercé un recours contre le mandat du Commissaire.

Et, c’est sur cette base que le doyen du TPI, le magistrat Bernard Saint-Vil avait rencontré l’ancien ministre peu avant l’audition de celui-ci par Me Ocnam-Clamé Daméus.

Selon l’un des avocats de l’ancien ministre de la justice, Me Bertho Dorcé, cette audition s’est déroulée dans une ambiance cordiale. Et, Me Camille Edouard Junior est libre d’exercer ses activités dans le pays, a-t-il soutenu sur les ondes de radio Kiskeya.

Cependant si le mandat d’ammener a été retiré, l’interdiction de départ à l’encontre de l’ancien ministre de la justice est toujours maintenu. Me Edouard est attendu pour une 2e séance en janvier 2018.

À rappeler que l’ancien ministre de la justice et de la sécurité publique a été accusé par le Parquet de Port-au-Prince de « détournement de biens publics et tentative de détournement des biens publics destinés à l’alimentation des prisonniers, » entre autres.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Vant bèf info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

camille-edouard

To Top