Haiti

Haïti: Le Sénateur Joseph Lambert attendu à Washington en Septembre prochain

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Après sa séparation avec Le Président Jovenel Moïse, toutes les attentions sont fixées sur le Sénateur Joseph Lambert. Cet animal Politique comme il aime à le dire, a reçu la visite de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUJUSTH Helen Meagher La Lime.

D’ici deux semaines, l’ancien Président du Sénat devrait se rendre à Washington en visite officielle certainement pour discuter de la situation politique mais encore pour faire des propositions concrètes pour résoudre cette impasse politique et qui sait si Le sénateur ne sera pas le prochain Président de la transition qui se fera accompagner d’un technicien des nations Unies à la primature.

Jo Lambert est devenu l’objet de toutes les convoitises après avoir révélé la grosse faiblesse du chef de l’Etat à diriger ce pays qui vit des moments extrêmement difficiles. Le sénateur du Sud-est n’a pas digéré le jeu du chat et de la Souris de Jovenel Moïse qui devait le nommer au poste de Premier ministre pour assurer la transition et entamer les négociations avec l’opposition. En lieu et place de cet animal politique, Le Président de la République a fait choix d’un inexpérimenté en la personne de Fritz William Michel dont le nom est sorti de nulle part.

Joseph Lambert a assimilé cette farce à un irrespect du chef de l’Etat. Au-delà de toutes ces considérations, certains voient dans ce revirement de Joe Lambert un coup de poker politique pour réduire l’influence de Moïse Jean Charles qui a des rapports privilégiés avec la Russie. En témoigne sa dernière rencontre à Port au Prince avec l’ancien Ambassadeur de la Russie Vladimir Fedorovich Zaemsky.

Les Etats unis dans ce contexte difficile n’entendent pas avancer avec des inexpérimentés de la vie politique. l’influence de la Russie au Venezuela est déjà trop forte et Jovenel Moïse ne parait donner la garantie d’un homme d’Etat ferme, capable de prendre les choses en main. Une situation qui ne joue pas en faveur de “neg bannann nan” dont le nom est cité 64 fois dans un rapport de la Cour des comptes sur les dépenses effectuées dans le programme Petro caribe.

Les enjeux sont grands et pourraient faire basculer la vie politique dans les prochaines semaines. Joseph Lambert qui a toujours souhaité mettre sa compétence et son expérience au service d’Haïti pourrait voir son rêve se réaliser.

Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top