Haiti

Haiti: Le présumé bandit Renauld Auguste alias Ti Rasta est mort

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Après avoir échappé à une arrestation de la police de Jérémie dans la nuit du 28 février au 1er mars dernier, Renauld Auguste alias Ti Rasta a été capturé et battu par des habitants de la localité « Annette », deuxième section de Fonds-Cochon, située dans la commune de Roseaux, ce dimanche 3 mars.

Remis à la police et conduit au centre hospitalier de Saint-Antoine, le présumé malfrat est décédé des suites de ses blessures au cours de la soirée de dimanche, selon le correspondant de Radio Caraïbes à Jérémie, Franckel Maginaire.

Ti Rasta était recherché par la police de Jérémie après avoir désarmé un inspecteur de police prénommé Lenord il y plus de deux semaines à « Kafou Obak», situé à l’entrée sud du chef-lieu de la Grand-Anse.

Traqué par la police, le présumé malfrat a abattu le policier Réginald Saint-Vil lors de cette opération dans la nuit du 28 février au 1er mars dernier. Il se serait servi de l’arme qu’il a volée, un pistolet de calibre neuf millimètres, pour commette ce crime.

Ce dimanche 3 mars, le présumé bandit a été appréhendé par des habitants de la localité où il s’était réfugié. Sévèrement battu, il a succombé à ses blessures.

Les autorités policières et judiciaires de la région ont salué le courage de la population. Elles ont également souhaité la continuité de cette collaboration afin de réduire les actes de criminalité dans la région.

Renaud Auguste, ancien chauffeur de taxi et coiffeur, était un évadé de prison. Il avait passé près de dix ans au pénitencier national selon les informations rapportées par le journaliste.

Signalons que trois personnes dont la mère du défunt ont été arrêtées lors de l’opération menée par des policiers de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) le 28 février dernier.

Source/Juno7

Photo/Juno7

www.anmwe.com

To Top