Haiti

Haiti: Le Président Jovenel Moïse renouvelle sa confiance au DG de la Police Nationale

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le président de la République, Jovenel Moïse, s’est rendu à la direction générale de la police nationale le mardi 31 juillet. La visite du chef de l’État est arrivé dans un contexte où la PNH est accusée de passivité lors des émeutes provoquées par l’augmentation drastique des prix du carburant les 6 et 7 juillet 2018. Le locataire du Palais national s’est entretenu durant plus d’une heure avec le numéro un de la police. « Je visite la direction générale de la PNH. Vous savez tous qu’on ne peut pas diriger sans coordination avec toutes les entités de l’État. Du 7 février à nos jours, il existe une relation cordiale entre le chef de la police et moi. Cette relation se base sur une compréhension mutuelle. On se parle quasiment tous les jours. On discute du pays, de la sécurité, du banditisme, de comment maintenir la stabilité politique », a révélé le chef de l’État.

Sur Twitter, dans une publication faisant état de la visite, l’élu du PHTK indique avoir eu un entretien fructueux avec le directeur général Michel-Ange Gédéon. « Cette visite témoigne mon attachement à cette importante institution, garante de la protection de nos vies et de nos biens », a fait remarquer Jovenel Moïse dans un tweet. Dans un autre, le président a dit renouveler son soutien et sa confiance aux membres du haut état-major de la PNH, en particulier le directeur général, Michel-Ange Gédéon. « Ensemble, nous allons continuer à travailler pour résoudre les problèmes des policiers et leur offrir un meilleur cadre de travail », a-t-il promis.

Toujours dans le cadre de cette visite, le président s’est rendu dans le Centre d’opération départementale de l’institution policière. Il s’est dit impressionné par les progrès technologiques réalisés grâce au travail dudit centre. « Cette police est bondée de ressources. Je vois une volonté manifeste pour utiliser la technologie dans la gestion de la police. Je suis fier de vous messieurs. DG, je suis fier de vous », a souligné le président, promettant que son administration va travailler pour doter le pays de la technologie 4 G. « Celle-ci permettra à l’institution de travailler avec la technologie de qualité nécessaire », a annoncé le président.

Le chef de l’État a aussi promis la réalisation de beaucoup de projets dans l’intérêt des policiers par le prochain gouvernement. « Je vais travailler afin de doter la PNH de capacités lui permettant de répondre quand des situations se présentent. Cela fait 10 mois que nous travaillons sur le projet de l’hôpital de la PNH. Ce n’est pas encore achevé comme nous le souhaitons. Il faudra aussi aborder de problème d’assurance-maladie des policiers », a détaillé le chef de l’exécutif.

Par ailleurs, le journal a appris que des changements ont été opérés au sein du haut état major de la police. Joani Canéus quitte la DCPA pour devenir le directeur a.i. de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). L’inspecteur général Carl Henry Boucher devient le nouveau directeur de la DCPA. Le commissaire Michel-Ange Louis Jeune devient le nouveau porte-parole de la PNH. L’inspecteur général Normil Rameau est rentré à la DGPNH en attendant sa désignation comme officier de liaison à l’ambassade d’Haïti en République dominicaine. Francène Moreau est promu inspecteur général avec pour fonction de coordonner la formation au niveau de la PNH (École et académie de police). Selon une source bien informée au niveau de la PNH, ces changements rentrent dans le cadre de la stratégie du haut commandement. Notre source a révélé que d’autres changements sont encore prévus.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top