Haiti

Haiti: Le Président Jovenel Moïse n’abusera pas des décrets

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Lundi, la 50ème législature s’achèvera sans que la 51e législature prenne la relève comme le stipule la Constitution, faute d’avoir pu réaliser des élections. Le départ de tous les députés de la Chambre basse et d’1/3 des sénateurs rendant dysfonctionnel la Parlement.

Appréhendant cette situation depuis plusieurs semaines, la communauté s’inquiète des prochains mois, alors qu’ Haïti se retrouvera sans Gouvernement légitime, sans budget et sans Parlement, le Chef de l’État sera seul au commande et Gouvernera par décret sans contre pouvoir pour limiter ses actions…

Concient de ces inquiétudes, le Chancelier Bocchit Edmond tout au long de la semaine a tenté de rassurer les partenaires internationaux, alors qu’il était en tournée au Mexique, à Washington et à New York expliquant à ses interlocuteurs « Comme il y aura pas de Parlement et que l’État doit continuer de fonctionner, il y aura des décisions nécessaires comme le budget, la loi électorale entre autres, il faut des décrets pour les adopter… ».

Jeudi, Invité au Conseil de sécurité de l’ONU le Chancelier Edmond a rassuré les membres du Conseil de la volonté du Président Jovenel Moïse « […] d’assurer la continuité de l’État sans abuser des décrets et de remettre en fonction les institutions démocratiques… »

Vendredi au Département d’État, Edmond s’est entretenu avec Michael Kozack, l’assistant Secrétaire d’État pour les affaires hémisphériques a qui il a donné l’assurance que le Président Moïse « […] prendra au plus vite toutes les mesures pour faire fonctionner les institutions démocratiques… »

Au-delà de ces déclarations qui se veulent diplomatiquement rassurantes, seul l’après 13 janvier nous dira ce qu’il en sera réellement.

À suivre…

Source/HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top