Haiti

Haiti: Le Président Jovenel Moïse fait un pas de plus vers l’électrification du pays 24/24

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PÉLIGRE – Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné, entre autres, du ministre des Travaux Publics Transport et Communications, Fritz Caillot, du directeur général de l’EDH, Hervé Pierre Louis, du directeur général de l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ANARSE)Dr Evenson Calixte, et en présence des sénateurs du Centre, Wilot Joseph, Rony Célestin, Wilfrid Gélin et du député de Boucan Carré, Jude Jean, ainsi que d’autres élus locaux, a procédé à la remise en marche des trois turbines de la Centrale hydroélectrique de Péligre qui doit jouer un rôle essentiel dans le grand projet d’alimenter le pays en courant électrique 24 h sur 24.

En cette grande occasion, le Chef de l’État a tenu à remercier les partenaires internationaux, notamment la République d’Allemagne, la Banque Interaméricaine de Développement (BID) et l’OPEC Funds international Developpement (OFID) qui ont contribué à la réhabilitation de ces turbines, ce qui va permettre à cette Centrale de fonctionner à plein régime et de produire environ 54 mégawatts de courant. Aussi a-t-il tenu à souligner l’importance de l’électricité dans le grand projet visant à placer Haïti sur la voie du changement et du développement durable.

Le Chef de l’État en a profité pour annoncer à la population du département du Centre et au reste du pays, que des travaux seront effectués pour réparer et construire des micro-réseaux devant alimenter tous les foyers en énergie électrique 24 heures sur 24. Le Président Jovenel Moïse qui a également invité les citoyens à payer leurs factures d’électricité pour permettre à l’EDH de continuer à produire le courant électrique et à entretenir les équipements, promet de renforcer davantage cette institution pour qu’elle puisse s’acquitter efficacement de sa tâche.

Hervé Pierre Louis, Directeur général de l’Électricité d’Haïti (EDH), présentant le projet de réhabilitation de la Centrale, a souligné qu’avant les travaux, la puissance disponible à Péligre se situait entre 10 et 20 mégawatts, dépendant de la période. À la suite des travaux, elle a pu retrouver sa puissance de 54 mégawatts, comme au moment où elle avait été inaugurée, soit en 1961. Mettant l’accent sur la nécessité de résoudre les problèmes de sédimentation et d’entretien de cette centrale hydroélectrique rénovée, M. Pierre Louis a informé que des dispositions adéquates seront prises à cette fin, tout en rappellant que l’usine dispose aujourd’hui d’une technologie ultramoderne en vue de plus d’efficacité.

Le Chargé d’affaires de la République d’Allemagne en Haïti, Peter Chistof Blomeyer, croit, de son côté, que cette Centrale est stratégique pour le pays, vu qu’elle permet à Haïti de produire de l’énergie propre et de respecter les conventions internationales dont elle est partie. Cela, selon lui, constitue un pas important vers le développement durable. Le représentant de la BID, quant à lui, a justifié l’importance de cette opération, tout en encourageant le gouvernement à poursuivre sa marche vers le progrès et le bien-être du peuple.

Ces travaux de réhabilitation réalisés par le Consortium Alstom Hydro France-Comrlex, devront aider à redynamiser l’économie, en facilitant la création d’emplois et de nouveaux investissements pour redonner espoir à la population, tout en améliorant les conditions de vie de tous les Haïtiens.

Source/Ministère de la Communication
Photo/Ministère de la Communication
www.anmwe.com

To Top