Haiti

Haiti : Le citoyen américain Michael Geilenfeld accusé d’abus contre des enfants

PORT-AU-PRINCE          La police haïtienne, sous l’autorité du procureur de la capitale, a arrêté et détenu vendredi un citoyen américain accusé d’avoir abusé des enfants, logés dans un orphelinat pour garçons qu’il a fondé il y a des années, dans ce pays des Caraïbes, a-t-on appris de sources officielles.

2 3 4 5

Michael Karl Geilenfeld, 62 ans, a été menotté à l’orphelinat Saint-Joseph dans le quartier de Delmas et conduit en garde à vue vendredi dans une pickup de la police, en compagnie dl’un de ses collaborateurs, Lamarre Williams qui travaillait pour Geilenfeld depuis environ six ans, maintenant.

Le procureur de Port-au-Prince, Kerson Charles Darius, a déclaré que Geilenfeld, qui est l’objet de nombreuses plaintes pour abus d’enfants et d’autres activités criminelles, sera interrogé et poursuivi pour crimes sur mineurs et association de malfaiteurs, entre autres.

“Plusieurs personnes ont déposé des plaintes au sujet de M. Geilenfeld et sur ​​ce qui se passe dans ce lieu”, a déclaré vendredi à la Haitian-Caribbean News Network (HCNN), Darius, alors qu’il quittait l’orphelinat où Geilenfeld a été arrêté.

«Nous allons poursuivre l’affaire conformément aux dispositions de la loi et tous les droits de M. Geilenfeld et autres personnes impliquées seront respectés”, a déclaré Darius.

Les policiers de l’Unité de protection de l’enfance, accompagnés d’agents de maintien de la paix des Nations Unies, ont tenté en vain, plus tôt cette année, de fermer l’orphelinat et placer les garçons sous l’autorité directe de l’Institut du Bien-être Social et de Recherches (IBSR), à la suite décision des autorités compétentes.

L’avocat de Geilenfeld, Alain Lemithe, a qualifé, l’arrestation et la détention de son client, d’illégales, et a conteste les allégations selon lesquelles le fondateur de l’orphelinat, qui est de nationalité américaine, serait impliqué dans de graves infractions.

Geilenfeld sera d’abord interrogé par le procureur ou ses auxiliaires qui auront pour mission de collecter les informations préliminaires, avant de transférer le dossier à un juge d’instruction pour la conduite d’une enquête plus approfondie. Et ce processus peut durer des mois.

Source/HCNN

Photo/Associated Press

www.anmwe.com

To Top