Haiti

Haiti: Le chef de gang Saint Jean Romélien alias « Tèt kale » est mort

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – L’ancien chef de gang de Grand-Ravine, Saint Jean Romélien surnommé “Tèt Kale” qui semait la terreur arrêté le 3 décembre 2016 et libéré le 4 mai 2018, serait décédé aujourd’hui 5 juillet des suites de ses blessures.

Selon des informations recueillies auprès de diverses sources, l’ancien homme fort de Grand-Ravine, après la mort de l’ex chef de gang Ti kenken », a reçu un projectile à l’anus.

Transporté d’urgence à l’hôpital Saint Jean Romélien (Tèt kale) n’a pas survécu. Cependant, aucune autorité policière ni judiciaire n’est disponible (dans la soirée du 5 juillet) pour confirmer ou infirmer cette nouvelle qu’on murmure dans plusieurs quartiers populaires de la Capitale.

Récemment libéré de prison, le 11 juin 2018, par une décision de justice, Saint Jean Romélien voulait retourner à Grand-ravine afin de regagner son « trône » qui est actuellement sous contrôle d’un autre présumé chef de gang.

Cette volonté de « Tèt kale » à regagner son ancien « fief », Grand-ravine, allait occasionner une rivalité entre les gangs de Grand-Ravine et « Ti bois »…

À signaler que cette guerre des gangs, qui prévaut dans la 3e circonscription de Port-au-Prince depuis plusieurs mois, a eu de graves conséquences sur la vie des habitants et riverains de ladite circonscription, car la Route nationale # 2 qui s’y trouve relie le département de l’Ouest avec 4 autres départements qui sont les Nippes, le Sud’Est, le Sud et la Grand’Anse.

Source/Vant bèf info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top