Haiti

Haiti: L’ambassadeur argentin «Les Haïtiens n’ont pas besoin de visa pour visiter l’Argentine»

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Accrédité en Haïti depuis novembre 2017, l’ambassadeur d’Argentine, Pedro Cornelo Von Eyken, a visité Le Nouvelliste ce mercredi. Au cours de cette visite de courtoisie, il s’est entretenu avec lle directeur du journal Max E. Chauvet et le rédacteur en chef, Frantz Duval sur la coopération et les échanges entre les deux pays, l’immigration, etc. « Je suis très content d’être en Haïti », a exprimé le diplomate argentin, précisant que les relations diplomatiques entre les deux pays existent depuis environ 70 ans et se sont renforcées vers les années 90 avec la naissance de la coopération technique.

L’ambassadeur Pedro Cornelo Von Eyken a aussi indiqué sa gratitude envers Haïti qui fut le premier pays à reconnaître l’indépendance de l’Argentine depuis 1817. Il a tenu aussi à remercier le gouvernement haïtien d’avoir supporté la candidature de la ville de Buenos Aires, capitale de l’Argentine, pour accueillir l’expo 2023. « Le choix de Buenos Aires pour accueillir l’événement a été effectué le 15 novembre 2017 lors de la dernière réunion du Bureau international des expositions (BIE). Nous avons gagné parmi d’autres candidats importants, dont Minnesota aux États-Unis et Lodz en Pologne », se réjouit le diplomate argentin.

Environ 50 à 60 000 Haïtiens vivent en Argentine, d’après l’ambassadeur Pedro Cornelo Von Eyken, abordant au cours de sa visite des questions relatives à l’immigration haïtienne en Argentine. La majorité de ces Haïtiens, dit-il, sont des étudiants. « Les Haïtiens n’ont pas besoin de visa pour visiter l’Argentine comme touristes. Il suffit d’obtenir, en cas de besoin, un permis de séjour de trois mois », a indiqué le diplomate argentin. En ce qui concerne les étudiants, ils obtiennent un visa d’étudiant et ils peuvent aussi travailler pendant qu’ils étudient, d’après l’ambassadeur de l’Argentine en Haïti.

En outre, l’ambassadeur Pedro Cornelo Von Eyken a souligné que son pays avait accordé la résidence temporaire à des citoyens d’Haïti pour des raisons humanitaires après le tremblement de terre du 12 janvier 2010. À travers la Commission nationale pour les réfugiés (CONARE), un mécanisme a été établi pour évaluer si des raisons humanitaires tiennent pour accorder à une personne un séjour sur le territoire argentin après avoir vu sa demande d’asile refusée.

Ensuite, la Direction nationale de la migration (DNM) en Argentine a approuvé, en date du premier mars 2017, un programme de régularisation migratoire pour les citoyens haïtiens vivant sur le territoire d’Argentine. La résidence a été accordée à ces derniers pour des raisons humanitaires. « Il y a une importante augmentation du nombre des étudiants haïtiens en Argentine ces derniers temps. Ils sont autorisés à travailler et jouissent des mêmes droits que les Argentins », a fait savoir le diplomate Pedro Cornelo Von Eyken.

Au cours de cette visite au Nouvelliste, l’ambassadeur a aussi parlé des relations commerciales entretenues par les deux pays. « Argentine exporte vers Haïti la Toyota Hilux, le maïs et la viande de bœuf », a révélé le diplomate argentin, précisant que les exportations de l’Argentine vers Haïti étaient chiffrées en 2015-2016 à 10 millions de dollars américains. « Les exportations d’Haïti vers l’Argentine sont autour de 80 000 dollars au cours de la même période », a-t-il ajouté sans énumérer les produits exportés par Haïti vers son pays. Pour l’instant, le diplomate annonce qu’il va voir quels sont les autres produits que Haïti pourrait exporter vers l’Argentine.

Le diplomate Argentin a en outre parlé d’un projet de la coopération argentine en Haïti dans le domaine de l’agriculture. « C’est un projet axé sur la production de semences, d’œufs et de poulets. Il est exécuté en milieu rural afin d’encourager les paysans à rester dans les campagnes », a indiqué l’ambassadeur Pedro Cornelo Von Eyken, soulignant que le projet a débuté en 2005.

D’autres sujets ont été abordés au cours de cet entretien, dont les échanges culturels entre les deux pays et le football. L’ambassadeur a même révélé que, dans son pays, il y a une école portant le nom de la République d’Haïti, comme c’est aussi le cas en Haïti où il existe un établissement scolaire dénommé « École nationale République d’Argentine ».

L’ambassadeur Pedro Cornelo Von Eyken a, par ailleurs, affirmé qu’il a fait beaucoup de déplacements à l’intérieur du pays afin de visiter les autres villes. « Je ne suis pas un ambassadeur accrédité à Port-au-Prince ou à Pétion-Ville mais en Haïti », a-t-il soutenu.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

Pedro-Cornelo-Von-Eyken-Jovenel-Moise

To Top