Economy

Haïti: Kesner Pharel « Le pays est sous embargo interne »

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – L’économiste Kesner Pharel affirme que la situation financière d’Haïti est extrêmement difficile. Commentant les révélations du ministre de l’économie et des finances, au journal du marin de radio Métropole, M. Pharel a convenu que le pays est pratiquement en faillite financière.

Pour expliquer l’ampleur de la crise économique M. Pharel a laissé entendre qu’il y a de fait un embargo interne puisque la chaine de l’offre est interrompue. Le quasi blocus des routes nationales, qui relient la capitale aux régions, empêche que les produits agricoles soient acheminés vers les marchés de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

C’est une situation très préoccupante, dit-il attirant l’attention sur une croissance négative de l’économie. Le PDG du Groupe Croissance rappelle que l’économie haïtienne avait dans un passé pas trop lointain subi les conséquences néfastes de l’instabilité politique.

Interrogé sur l’effort nécessaire pour remonter la pente M. Pharel a soutenu qu’il faudra réaliser des progrès sur plusieurs mois pour redresser la barre. Il rappelle que l’économie ne fonctionne pas avec les émotions. L’économiste prévient que les autorités constituées, si elles restent en place, ou les autorités de transition auront fort à faire pour répondre aux besoins de la population.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top