Haiti

Haiti: Jovenel Moïse forme un cabinet de 18 ministres mais les sénateurs de l’opposition radicale ne sont pas satisfaits

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le chef de l’état haitien, Jovenel Moïse et le Premier Ministre nommé, Jean Michel Lapin, ont formé un nouveau cabinet ministériel reflétant les revendications de l’opposition radicale au Sénat et d’une partie de la majorité parlementaire. C’est le troisième arrêté présidentiel en deux semaines formant le premier gouvernement de Jean Michel Lapin.

Ce cabinet comporte 18 ministres dont 8 sont en poste au sein du gouvernement démissionnaire. Les portefeuilles les plus importants sont confiés à ces personalités dont certains sont en poste depuis le premier gouvernement de l’administration Moïse.

Jean Roudy Aly, ministre de la Justice et de la Sécurité publique; Ronald Décembre, ministre de l’Économie et des Finances ; Edmond Bocchit, ministre des Affaires étrangères ; Fritz Caillot, ministre des Travaux publics ; Marie Gréta Roy Clément, ministre de la Santé publique ; Pierre Josué Agénor Cadet, ministre de l’Éducation nationale ; et Jean Michel Lapin, ministre de la Culture et de la Communication. M. Guy André Junior François, ancien ministre délégué, est ministre du Tourisme.

Les personalités qui intègrent le cabinet ministériel pour la première fois cette semaine. Marie Élise Finis Castillon, ministre des Haïtiens vivant à l’étranger ; Frantz William Michel, ministre de la Planification et de la Coopération externe ; Ronald Gérard D’Mézard, ministre de la Défense et Pierre-Lault Lagrenade, ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique.

Les autres ministres étaient présents au Sénat lors des deux séances de ratification avortées.

Ces personalités ont désignées par des partis politiques de l’opposition. Audin Fils Bernadel, nommé ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales ; Marie Ghislaine Monpremier, ministre à la Condition féminine ; Jonas Coffy, ministre du Commerce ; Phélito Doran, ministre des Affaires sociales ; Jude Pierre Michel Lafontant, ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du développement rural ; Pétriks Justin, ministre de l’Environnement.

Le sénateur Evaliere Beauplan soutient que la composition du cabinet ministériel, avec le maintien en poste de 8 ministres, est une provocation . Il n’écarte pas la possibilité pour que les sénateurs de l’opposition “répondent par une provocation à cette provocation”.

Il justifie la démarche des 4 sénateurs par la necessité de faire respecter les prèscrits constitutionnels. En ce qui a trait aux conséquences économiques de ce blocage institutionnel, M. Beauplan rejette la responsabilité sur le chef de l’état. Il assure que les sénateurs de l’opposition entendent poursuivre la lutte pour faire appliquer la constitution toutefois il n’a pas précisé s’ils comptent reprendre les manifestations.

Deux séances plénieres consacrées à la ratification de la déclaration de politique générale du Premier Ministre Jean Michel Lapin ont été annulées en raison des manifestations bruyantes de l’opposition radicale.

Entre temps la commission spéciale d’analyse des dossiers du Premier Ministre et des ministres a entrepris de nouvelles investigations sur les 4 nouveaux membres du gouvernement.

Le vice président de la commission espère que le rapport pourra être finalisé à la fin de cette semaine.

De plus il se dit surpris par la lévée de bouclier contre le ministre de la justice Jean Roudy Aly. Il juge infondée les critiques sur l’intrusion d’éventues mercenaires estimant qu’il revient à la justice de se prononcer sur cette affaire.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top