Economy

Haiti: Jocelerme Privert préoccupé par la menace de la famine

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Jeudi au Palais national, le Président de facto Jocelerme Privert a rencontré, les principaux acteurs nationaux et internationaux impliqués dans le secteur agricole. Cette rencontre à laquelle ont pris part notamment les ministres Pierre Guytho Laurore (Agriculture), et Yves Romain Bastien (Économie), avait pour but de présenter l’évaluation des dégâts causés par le passage de l’ouragan Matthew sur le pays, en particulier sur la côte Sud et le Nord-Ouest.

Plusieurs représentants des bailleurs internationaux ont participé à cette importante réunion, entre autres, de l’Ambassadeur de la Suisse en Haïti, Jean-Luc Virchaux, du Coordonnateur de l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale et le Développement (AECID), Carmen Rodriguez Aice, Michael Wyzan de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), Bruno Jacques de la Banque Interaméricaine de Développement (BID), Ambrosio Barros du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), Aloys Niziqiyimama de la l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et Scalorbi Massimo, Chef de la Coopération de l’Union Européenne.

Le Chef de l’État, préoccupé « par la famine qui menace le pays » suite au passage dévastateur de l’ouragan Matthew sur le secteur agricole en Haïti, a appelé à « une franche collaboration de tous les partenaires afin d’éviter le pire… » Tout en optant pour des interventions visant un relèvement à moyen et à long terme, il a insisté pour que des réponses immédiates soit données pour soulager les populations vivant en milieu rural et éviter une migration massive vers les centres urbains.

Les différents intervenants à cette rencontre ont exprimé leur volonté de tout mettre en œuvre, pour supporter et renforcer le secteur agricole et le développement en milieu rural. Selon Privert, ils se sont engagé « à faciliter l’accès en intrants agricoles, à supporter les pêcheurs et les éleveurs, afin qu’ils puissent reprendre leurs activités au plus vite. »

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR EN SAVOIR PLUS

Source/ HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

jocelerme-privert

To Top