Haiti

Haïti: Jean Michel LAPIN a du mal à constituer le nouveau cabinet ministériel

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Moins d’un mois après sa nomination officielle comme Premier ministre, Jean Michel LAPIN tarde encore à présenter au Sénat de la République, la liste complète des nouveaux membres devant constituer son nouveau Gouvernement après la validation de sa déclaration de politique générale.

Des divergences profondes continuent d’entourer la formation de la nouvelle équipe gouvernementale. Malgré l’Exécutif offre certains postes ministériels à vocation sociale aux partis politiques de l’opposition modérée, le Premier ministre ne retrouve pas son sommeil.

Selon des sources concordantes le Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) aurait réclamé certains postes clés et n’entend nullement reculer. L’exécutif a du mal à constituer le Gouvernement d’ouverture.

Rappelons au début du mois de mars dernier, lors de la visite du sous-secrétaire d’État aux Affaires politiques américain, David Hale, Washington avait déclaré qu’il entend apporter sa contribution dans la réalisation d’un dialogue national inclusif qui aborde tous les défis économiques et politiques d’Haïti.

Le mardi 23 avril 2019, l’Ambassadeur des Etats Unis en Haïti, Madame Michèle J. Sison, en a profité pour rendre une visite de courtoisie au Premier Ministre nommé, M. Jean Michel Lapin, à musseau, bourdon. Visite au cours de laquelle la diplomate a discuté avec le futur locataire de la Primature, sur les questions de l’heure.

Cette semaine, le Premier ministre nommé devra soumettre à la commission du Grand Corps, la composition du cabinet ministériel avant de faire l’énoncé de sa politique générale le 9 mai 2019.

Un vrai casse-tête pour le futur locataire de la Primature qui a passé tout le week-end à discuter avec le Président de la République sur le devenir de la Nation.

Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top