Haiti

Haiti: Jack Guy Lafontant «Les habitants de Pétion-ville ou de Kenskoff ne devraient pas diriger le pays»

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – L’Ex-Premier Ministre Evans Paul, Membre fondateur du Parti «Konvansyon Inite Demokratik » (KID) et Conseiller spécial des États Généraux Sectoriels de la Nation salue la sagesse politique du Premier Ministre Jack Guy Lafontant pour avoir répondu aux appels patriotiques de différents secteurs du pays en acceptant de démissionner de son poste.

Toutefois, il déplore les propos antidémocratiques, tenus par le Premier Ministre sortant, à la Tribune de la Chambre des députés

« […] nous déplorons les propos désobligeants du Premier Ministre démissionnaire qui a stigmatisé des secteurs de la société qu’il déclare n’être pas habilités à accéder aux postes de responsabilité politique dans le pays

De telles déclarations sont inadéquates et anti démocratiques. Nous sommes, au contraire, appelés à encourager la mixité sociale en vue d’enrayer toutes formes de discriminations et réduire les disparités criantes entre les couches aisées et les catégories sociales défavorisées.

Il est impératif de profiter de cette démission pour dessiner une nouvelle politique du vivre ensemble susceptible de promouvoir la création d’emplois, de garantir, entre autres, la sécurité alimentaire, la sécurité publique, le respect des biens publics et privés afin d’instaurer la confiance et susciter l’espoir.

Parce qu’en réalité, Haïti c’est chacun de nous, qui croyons l’aimer avec passion, sans arriver jusqu’ici â la revaloriser par la raison. »

D’autre part, samedi, suite à la démission du Premier Ministre Lafontant, le Député Jerry Tardieu (Pétion-ville) a réagit en condamnant fermement les déclarations à la tribune de la Chambre basse du Chef du Gouvernement sortant, qui a estimé que les habitants de Pétion ville ou de Kenskoff ne doivent pas diriger le pays « […] mon père qui était un missionnaire nous a toujours dit : ce n’est pas les ‘ti neg’ de Pétion-ville ou de Kenskoff, qui doivent venir diriger le pays […] » dixit le Premier Ministre démissionnaire.

« Bien que je suis satisfait que Jack Guy Lafontant ne soit plus Premier Ministre, J’ai été étonné lorsque qu’il a parlé des gens de Pétion-ville […] » a déclaré le Député Tardieu ajoutant « Lorsque j’analyse ses déclarations, j’y vois même une connotation raciste et je souhaite rapidement qu’il nous explique à Pétion-ville ce qu’il voulait dire […]

Au plus haut niveau de l’État nous estimons que les responsables doivent avoir un discours d’inclusion et non un discours d’exclusions. Le discours que nous responsables devons apporter, c’est un discours qui doit prôner l’union, la solidarité ce n’est pas un discours qui prône le ying-yang.

J’en profite pour dire à Jack Lafontant, qu’il a fait une grande erreur [dans sa déclaration], c’est comme s’il considérait qu’il y avait plusieurs catégories d’haïtiens. Les haïtiens partout sont les mêmes, à Pétion-ville les haïtiens vivent la même situation que les haïtiens des autres communes, il y a des problèmes d’électricité, d’eau, d’écoles, de vie chère […] […] il nous faut oublier ces vieux réflexes pour commencer à développer un discours positif, moderne qui rassemble les haïtiens et non un discours qui met les haïtiens l’un en face de l’autre.

En tant que Député de Pétion-ville, je condamne fermement les déclarations du Premier Ministre Lafontant qui estime que les habitants de Pétion-ville ou de Kenskoff ne devraient pas diriger Haïti. Cette déclaration discriminatoire, à connotation raciste, est inacceptable ! »

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Haiti Libre
Photo/Archives
www.anmwe.com 

 

To Top