Haiti

Haïti: Il est mort par balles en quête d’un dollar U$ pour nourrir sa femme enceinte

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Depuis plus de 24 mois, il n’a pas reçu son salaire d’employé au Bureau de la délégation départementale de l’Ouest. Deux ans sans percevoir un sous !

Le vendredi 20 septembre 2019, Pierre Richard Rigueur, responsable de foyer, doit se démêler coûte que coûte pour apporter quelque chose à la maison. Malgré les turbulences dans les rues, il a bravé les dangers, pour se rendre à son travail. Il a demandé à des collègues de lui emprunter 100 gourdes (équivalent d’un dollar américain environ) afin de donner quelque chose à manger à sa femme enceinte, selon ce que rapportent, à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), des employés de la Délégation Départementale de l’Ouest.

Il n’a pas pu trouver ce modique argent entre les mains de ses collègues et il est parti bredouille. Il s’est alors orienté vers un autre ami qui travaille dans la ferronnerie au centre-ville de Port-au-Prince. Là il a été mis en attente.

C’est dans cette quête d’un billet de 100 gourdes, au moment où il se trouvait innocemment dans la zone de l’avenue Christophe, au niveau de Carrefour Ti Four, que des individus armés qui se trouvaient à l’intérieur d’une Toyota Rav4, de couleur rouge, ont balayé la zone à coups de feu. Pierre Richard Rigueur a été atteint par balles. Il est mort sur le champs ! Deux autres personnes en sont sorties blessées.

Pierre Richard Rigueur a été tué juste parce qu’il cherchait 100 gourdes pour nourrir sa femme enceinte !

Les employés du bureau de la délégation Départementale l’Ouest indignés rendent les autorités responsables de la disparition tragique de leur collègue. Ils menacent d’entamer des mouvements de protestation, au cours de la semaine à venir, pour demander justice pour Pierre Richard Rigueur et réclamer le paiement de plus de 24 mois d’arriérés de salaire.

La mort tragique de Rigueur est survenue quelques temps après la fin d’une manifestation de l’opposition politique pour demander le départ du Président de la République Jovenel Moïse.

Au moment de l’événement, des informations faisaient croire dans un premier temps que Pierre Richard Rigueur était un agent de sécurité de l’Office National d’Assurance Vieillesse (ONA), par la suite il avait été identifié comme un journaliste d’un média en ligne. Maintenant la rédaction de Vant Bèf Info (VBI) peut confirmer qu’il était avant sa mort un employé de la délégation départementale de l’Ouest.

Source/Vant Bèf Info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top