Haiti

Haiti: Gracia Delva aurait été chargé d’assurer le transport du Chef de gang Arnel vers Port-au-Prince

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

MARCHAND DESSALINES – Le Sénateur de l’Artibonite Gracia Delva, élu sous la bannière de Ayiti An Aksyon (AAA), est accusé par nombre figures de l’opposition politique d’avoir été chargé de monnayer et d’assurer le transport vers Port-au-Prince du Chef de gang Anel ainsi connu. Le Coordonnateur National de AAA Youri Latortue, passé dans l’opposition, demande au Sénateur Delva d’éclaircir sa situation.

« […], selon certaines sources concordantes tant au niveau de la presse citant certains hauts responsables de l’opposition, qu’à l’intérieur d’une frange de la population, vous auriez été commissionné par le Président Jovenel Moise afin de rentrer en contact avec le chef de gang Anel ainsi connu et de ses troupes ayant habité dans votre commune Marchand Dessalines, de les monnayer et de les faire venir à Port-au-Prince dans le but de manifester dans les rues simultanément que les membres de l’opposition justement pour les discréditer », précise cette lettre acheminée le 20 février au Sénateur Gracia Delva.

La Coordination de AAA, dans cette adresse, souligne à l’intention du Sénateur Delva, qu’elle fait des relations des revendications de la population les siennes et lutte toujours à ses cotes sans trêve et sans relâche pour ses meilleures conditions de vies sociale, économique, politique et sécuritaire.

Par ailleurs, la Coordination de AAA signale à Gracia Delva qu’elle s’accroche à ses principes parmi lesquels les bandits doivent être au Pénitencier national. « Il est inconcevable qu’une autorité particulièrement le pouvoir exécutif puisse les utiliser à des fins politiciennes », notifie la lettre.

À cet effet, la Coordination de AAA considère qu’en sa qualité de Sénateur de la République et élu sous la bannière du Parti AAA, Gracia Delva est invité à élucider ces points d’ombres dans le plus bref délai.

Soulignons que lors de la grande journée de manifestation réalisée dans plusieurs villes du pays et particulièrement dans la capitale du pays Port-au-Prince le 7 février dernier, plus d’un pouvait constater le puissant chef de gang et ses troupes lourdement armés se promener dans plusieurs rues à proximité du Palais national. Le seigneur morbide de Village de Dieu se faisait applaudir en toute impunité par une assistance en mal de recours tout au cours de son rallye pédestre.

Source/Haiti Press Network

Photo/Archives

www.anmwe.com

To Top