Haiti

Haiti: François Benoît «Près de 70 % des procès verbaux sont déjà vérifiés par la Commission»

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le président de la Commission de vérification électorale, François Benoît a fait savoir, jeudi 19 mai, que près de 70 % des procès verbaux ont déjà été vérifiés. La Commission s’apprête à remettre le rapport de son travail à l’exécutif et au Conseil électoral provisoire d’ici le 29 mai prochain. Néanmoins, souligne-t-il, les recommandations seront presque imposables.

Selon François Benoît, la Commission a déjà reçu environ 170 plaintes que les avocats examinent encore afin déterminer si oui ou non les décisions initiales étaient correctes en vue de s’y prononcer. En plus, ajoute-t-il, la Commission est en train de préparer les éléments du rapport relatif à son travail.

« Pour aujourd’hui, nous dépassons 70 % des procès verbaux vérifiés », a indiqué le président de la Commission, tout en attirant l’attention au passage sur un déficit d’équipements devant leur permettre de vérifier les empreintes.

Cependant, M. Benoît a précisé que la Commission est en train de faire son travail avec non seulement beaucoup de virtuosité mais aussi avec la plus grande trensparence possible, afin de parvenir à un rapport équilibré en vue de satisfaire toutes les parties concernées.

« La mission de la Commission est très simple. En tant que citoyens, nous avons la mission d’évaluer, de vérifier et de faire des recommandations. Le rapport sera soumis aux autorités concernées qui auront à l’approuver ou à le rejeter », a soutenu François Benoît qui, dit-il, d’après l’esprit de l’Arrêté présidentiel nommant la Commission, les recommandations issues de son travail seront presque imposables.

Par ailleurs, le représentant de Fanmi Lavalas au Centre de tabulation , l’ancien sénateur Yvon Feuillé a qualifié de « mascarade » les élections du 25 octobre 2015 pour la quantité de fraudes massives, a-t-il dit, déjà enregistrées.

Selon M. Feuillé, sur une quantité de 3235 procès verbaux, seulement 467 sont acceptables.

« La Commission met fin à la première partie de son travail. Les données ont été captées sur tous les 3235 procès verbaux qu’elle devait vérifier. Ils travaillent actuellement sur la liste d’émargement. On vérifie les CIN pour voir si elles sont correctes ou pas », a fait savoir Yvon Feuillé.

En dépit du verdict du Bureau de contentieux électoral national (BCEN) concernant les plaintes relatives au municipalités, la Commission indépendante de vérification électorale, notons-le, indique qu’elle va s’y pencher également.

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR EN SAVOIR PLUS

Alix Laroche
Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

Victor-Benoit

To Top