Haiti

Haïti: Des membres du groupe Fantômes 509 arrêtés, blessés par balles dont certains mortellement

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Un mort, 4 blessés et une arrestation, le bilan partiel des affrontements armés entre des agents de plusieurs unités de la Police Nationale d’Haïti et des membres du groupe armé baptisé « Fantômes 509 », dans l’après-midi du vendredi 5 février 2021, à Canapé-Vert, Port-au-Prince.

Lors d’une intervention diffusée ce soir sur la Télévision Nationale d’Haïti (TNH), le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a révélé l’identité de l’agent décédé.

Il s’agit de Patrick Anozard, dit Ti Tchouko, un agent de la 25ème promotion de la PNH et qui faisait partie de l’Unité d’élite SWAT.

Il a été tué par balle par des membres du groupe armé dénommé Fantômes 509, selon les précisions de Léon Charles.

Selon les informations confirmées par la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), Patrick Anozard, n’est pas mort sur le champ après avoir été blessé par balle lors des échanges de tirs avec les « Fantômes 509 ». Ses frères d’armes ont eu le temps de le transporter d’urgence vers un centre hospitalier à travers une ambulance. Cependant, il a succombé des suites de ses blessures à l’hôpital Bernard Mews, commune de Delmas.

En effet, les membres de « Fantômes 509 », certains en unifome de police, ont fait irruption dans les rues de la capitale, cet après-midi, lourdement armés, encagoulés et ont tout terrorisé sur leur passage.

D’après le Commandant en Chef de la PNH, les Fantômes 509 ont brûlé au moins 3 véhicules et ont échangé des tirs avec les forces de l’ordre.

Au cours de ces affrontements, à part la mort de l’agent SWAT, 4 membres de Fantômes en sont sortis blessés par balles et certains mortellement, toujours selon Léon Charles.

Ce dernier a notamment fait savoir que l’un des chefs de file du groupe Fantômes 509 a été arrêté.

Le Commandant en Chef de la PNH a exprimé sa détermination de démanteler le groupe armé baptisé Fantômes 509 composé majoritairement de policiers qui sont payés, selon les propos de Léon Charles, pour protéger et servir la population mais qui preferent la terroriser.

Source/Vant Bèf Info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top