Haiti

Haïti: Des journalistes de la capitale accusés d’avoir favorisé l’assassinat de Jovenel Moïse

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

CAP-HAÏTIEN – De nombreux citoyens dans le grand Nord accusent des journalistes de la capitale d’être impliqués dans le complot ayant conduit à l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Des manifestants en colère avaient lancé une véritable chasse des journalistes le jour des funérailles du président Moïse, le vendredi 23 juillet 2021. Des journalistes ont dû fuir des hôtels, au centre ville du Cap Haïtien, puisque des individus en colère étaient à leur recherche.

Pour ces citoyens les journalistes de la capitale avaient orchestré une campagne de diffamation et de haine ayant conduit à l’assaut contre la résidence présidentiel le 7 juillet 2021. Les journalistes avaient d’abord assassiné le caractère du président, arguent ces manifestants réclamant justice pour le président assassiné.

Les véhicules des médias ont été la cible de jets de pierres sur la route menant à Petite Anse, localité de résidence de la famille Moïse. Les citoyens depuis leur domicile lançaient des pierres contre les véhicules des officiels et des médias, rapporte M. Eddy Jazil, reporter de radio Métropole ayant assuré la couverture de l’événement.

De nombreux. barricades avaient été érigées en vue d’empêcher la réalisation des funérailles. Les journalistes de la capitale sont accusés d’avoir passé sous silence de nombreuses réalisations dans les villes de province préférant consacrer leur antennes aux critiques des comptempteurs du président Moïse.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives/AFP
www.anmwe.com

To Top