Haiti

Haïti: Des gangs seraient prêts à déposer les armes selon la Commission de Désarmement

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Moins de deux mois après son installation, la Commission de Désarmement, de Démantèlement et de Réinsertion (CNDDR), a communiqué des informations intéressantes de ses premiers travaux.
Du 11 mars à date, plus de 76 gangs armés ont été recensés dans le tout le pays, selon l’un des membres de ladite commission, Jean Rebel Dorcenat qui confirme que la commission a déjà parlé à plus de 70 % des chefs de gangs.

Ne voulant pas donner plus de détails, Jean Rebel Dorcenant, affirme que certains bandits ont dévoilé la provenance des armes qu’ils utilisent. Ils ont cité les noms d’influents hommes politiques proches du pouvoir et de l’opposition. Les noms d’hommes d’affaires très connus du milieu ont été aussi cités.

Jean Rebel Dorcenant, précise par ailleurs que certains réseaux de gangs se disent prêts à déposer les armes si la justice promet de ne pas les poursuivre.

A travers son enquête, la Commission de Désarmement, de Démantèlement et de Réinsertion (CNDDR) a fini par dénombrer la composition de certains gangs. Le gang d’Anel Joseph y compris celui de Savien comptent au total 150 hommes et celui de la Croix -des-Bouquets appelé « Lanmò sanjou » est composé de 349 individus lourdement armés.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top