Education

Haiti: Des étudiants du Grand Nord pressent les députés à voter la loi “crédit étudiants”

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

CAP-HAITIEN – Cette proposition de loi baptisée “crédit étudiant” a été initiée et soutenue par le premier sénateur du département de l’Artibonite, Youri Latortue.

Votée en premier ressort par le sénat de la république, adopté au sénat de la république, le 9 juin 2017, des réactions ne se sont pas fait attendre dans la communauté estudiantine nationale.

Plusieurs étudiants interrogés par le National témoignent leur satisfaction. Pour certains, c’est un lieur d’espoir et un vent de soulagement pour eux afin de réaliser leurs objectifs académiques.

Appliquer les lois en Haïti reste un défi majeur.

L’étudiant en Droit, Bendgy Tilias a félicité le sénateur Latortue, qui a proposé et facilité l’adoption de la loi « crédit étudiant « par le sénat.

“En tant qu’étudiant je pense que le plus important n’est pas l’élaboration de la loi mais son application”. Il poursuit pour dire : « On doit prêcher par l’exemple et j’aurais aimé que l’accent sois mis sur l’application effective de la loi sur les frais scolaires pour ces élèves en difficulté qui seront bientôt des étudiants. Il soutient par ailleurs « qu’il faut que l’Etat fasse en sorte que cette loi sur le crédit étudiant ne soit pas une vaste caravanne de corruption planifiée à des fins électoralistes”

De son côté, Guillaume Sam Frandy, étudiant en droit et théologie, déclare que. “C’est une initiative louable si l’exécutif acceptait de la mettre en application se serait un soulagement pour l’étudiant haïtiens ».

Un autre étudiant de l’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH), qui souhaite garder l’anonymat se questionne pour pouvoir mieux comprendre cette proposition de loi. Celle-ci va-t-elle réellement vers les intérêts des étudiants? N’a-t-il pas d’autres intentions cachées derrière cette proposition de loi?

Un ancien doyen de faculté sous couvert d’anonymat pense que cette loi bienvenue si d’application serait un incubateur d’innovation. En effet selon lui, l’étudiant haïtien ne peut être compétitif et innovateur s’il est traqué par les aléas économiques de son environnement.

Les potentiels bénéficiaires de cette proposition de loi “crédit-étudiants” souhaitent que les députés la votent dans les mêmes termes.

Le président du Sénat, le sénateur du département de l’Artibonite, Youri Latortue a proposé la loi « crédit étudiant » dans l’objectif d’accorder un appui financier aux étudiants et aux jeunes bacheliers pour réaliser leurs études tant la situation est précaire en Haiti.

Davidson Alcimé

Anmwe
Photo/Archives
www.anmwe.com

Etudiants-Haiti

To Top