Haiti

Haiti: Cuisant échec des députés de l’Opposition dans le dossier de mise en accusation du chef de l’état

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – C’est la fin de l’histoire, c’est en ces termes que le président de la chambre des députés, Gary Bodeau, a expliqué l’issue du dossier de la demande de mise en accusation du chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse. L’histoire retiendra que seuls 3 députés sur les 14 qui avaient paraphé l’acte ont voté pour la mise en accusation.

Les députés ayant initié la demande ont fui les débats, a constaté le président de la chambre basse. Plusieurs députés de l’opposition ont quitté la salle après maintes tentatives de faire avorter la séance. Un peu plus tôt ils avaient eu recours à des vouvouzela pour faire du bruit et avaient endommagé le système de sonorisation.

Rien n’a pu perturber la sérénité du président Bodeau et des députés de la majorité, habitués à ces exhibitions des députés de l’opposition. Incapables de provoquer une suspension de séance par les motions d’ordre ou les gestes de désordre les députés de l’opposition ont dans leur majorité abandonné la séance afin d’infirmer le quorum qualifié de 80 élus.

Toutefois dans leur précipitation ils ont oublié de rayer leurs noms de la liste de présence. Le président de la chambre basse ne tiendra pas compte des 61 élus physiquement présents mais des 83 présents légalement dans les registres.

56 députés ont voté contre, 5 se sont abstenus et 3 ont voté pour. La demande de mise en accusation est classée sans suite à moins de deux semaines de la fin du de la dernière session ordinaire de la cinquantième législature.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top