Haiti

Haïti: Bilan officiel de la mutinerie à la prison de la Croix-des-bouquets

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Entre 200 et 400 prisonniers en cavale à la suite de l’évasion à la prison civile de Croix des Bouquets, Arnel Joseph abattu à l’Estère, annonce le gouvernement.

Le secrétaire d’Etat à la communication, Frantz Exantus, accompagné du responsable de l’administration pénitentiaire, IG Noël Charles Nazaire, lors d’une conférence de presse ce vendredi 26 février 2021, a présenté un bilan de la mutinerie suivie de l’évasion spectaculaire du chef de gang Arnel Joseph et de nombreux autres prisonniers.

D’après ses explications, avant l’évasion, 1542 prisonniers étaient incarcérés dans cette prison. Aujourd’hui, seulement 1125 prisonniers ont répondu à l’appel. Ce qui explique qu’il manque pas moins de 400 détenus. 25 morts ont été recensés, parmi eux six détenus et le responsable de la prison, l’inspecteur divisionnaire Paul Hector Joseph.

“Les forces de l’ordre ont déjà interpellé 60 prisonniers qui tentaient de s’échapper. Plus de 200 autres sont activement recherchés par les autorités. Parmi les personnes décédées figurent des citoyens attaqués par les bandits en cavale. La justice travaille pour identifier toutes les victimes”, a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’état à la communication a aussi confirmé la mort de Arnel Joseph, 24 heures après son évasion. L’ancien chef de gang de Village de Dieu a été abattu dans la commune de l’Estère, département de l’Artibonite. Arnel Joseph a attaqué une patrouille de la police qui faisait un check point, les agents ont riposté, il a été abattu alors qu’il se trouvait à bord d’une motocyclette avec deux autres individus.

Toujours selon Frantz Exantus, la police a récupéré deux fusils 12 et cinq pistolets de calibre 9 mm ainsi que des bonbonnes de gaz lacrymogène

Réaction de Jovenel Moïse
Le président Jovenel Moïse, dans des tweets publiés ce vendredi 26 février 2021, a réagi sur l’évasion spectaculaire à la prison civile de la Croix des bouquets. « Nous condamnons l’évasion de la Croix des Bouquets et appelons la population à rester calme. La police nationale a pour instruction de prendre toutes les mesures nécessaires pour maîtriser la situation en Haïti. Nous nous concentrons sur le soutien à la PNH pour renforcer la sécurité et lutter contre les enlèvements dans le pays », a-t-il écrit.

Source/Juno7
Photo/Ministère de la Communication
www.anmwe.com

To Top