Haiti

Haiti: André Michel conseille aux députés d’exiger la présence de Jovenel Moïse à la prochaine séance

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Moins de 24 heures après le nouveau report de la séance de mise en accusation du Président de la République, Jovenel Moïse, pour crimes de haute trahison, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, André Michel, a jugé bon d’applaudir le courage et la détermination des députés initiateurs.

A cette phase de la lutte, le militant politique croit que les députés minoritaires méritent plus que jamais le plein soutien de la population pour pouvoir avancer vers l’objectif fixé qui consiste à mettre en accusation Jovenel Moïse pour avoir violé la constitution qu’il a juré de respecter et de faire respecter. A cet effet, l’homme de loi demande à tous ceux qui se retrouvent dans la démarche initiée par les députés du groupe minoritaire de se solidariser avec eux.

Plus loin, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, dans l’idée d’accompagner les députés de l’opposition dans leur initiative, estime qu’à la prochaine séance, toutes les dispositions doivent être prises pour que Jovenel Moise puisse assister aux débats. En ce sens, il conseille aux accusateurs d’en faire la requête auprès du Président du Bureau de la chambre basse, à savoir Gary Bodeau.

Moins de 24 heures après le nouveau report de la séance de mise en accusation du Président de la République, Jovenel Moïse, pour crimes de haute trahison, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, André Michel, a jugé bon d’applaudir le courage et la détermination des députés initiateurs.

A cette phase de la lutte, le militant politique croit que les députés minoritaires méritent plus que jamais le plein soutien de la population pour pouvoir avancer vers l’objectif fixé qui consiste à mettre en accusation Jovenel Moïse pour avoir violé la constitution qu’il a juré de respecter et de faire respecter. A cet effet, l’homme de loi demande à tous ceux qui se retrouvent dans la démarche initiée par les députés du groupe minoritaire de se solidariser avec eux.

Plus loin, le porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire, dans l’idée d’accompagner les députés de l’opposition dans leur initiative, estime qu’à la prochaine séance, toutes les dispositions doivent être prises pour que Jovenel Moise puisse assister aux débats. En ce sens, il conseille aux accusateurs d’en faire la requête auprès du Président du Bureau de la chambre basse, à savoir Gary Bodeau.

« On ne peut pas accuser une personne sans donner à celle-ci l’opportunité de se défendre », soutient-il tout en réaffirmant la nécessité d’aboutir à la démission de Jovenel Moïse afin, dit-il, d’arriver à la réalisation du procès PetroCaribe.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top