Haiti

Monde: Ban Ki-moon appelle les Parlementaires à déterminer un arrangement viable

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

NEW YORK, NY – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est déclaré jeudi profondément préoccupé par l’incertitude politique continue en Haïti et a appelé l’Assemblée nationale à déterminer un arrangement viable pour la gouvernance provisoire.

« Le Secrétaire général note que cette situation se rajoute aux nombreux défis politiques et socio-économiques auxquels Haïti fait face », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« L’incertitude politique et les délais dans l’accomplissement du processus électoral ont le potentiel d’affecter négativement la stabilité dans le pays ainsi que le soutien de la communauté internationale envers Haïti », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a appelé l’Assemblée nationale « à prendre une décision de manière urgente et à déterminer un arrangement viable pour la gouvernance provisoire qui assure l’achèvement des élections et le retour à l’ordre constitutionnel plein et entier sans plus attendre ».

Il a invité toutes les parties prenantes à agir de façon responsable dans l’intérêt de leur pays et à s’abstenir de toute incitation ou participation à la violence.

Mercredi, la Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Sandra Honoré, et les autres membres du ‘Core Group'(les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l’Espagne, de la France, des États-Unis, de l’Union Européenne, et le Représentant spécial de l’Organisation des États américains) ont exprimé leurs préoccupations devant l’absence de mesures prises pour assurer la continuité institutionnelle au-delà du 13 juin, tel que prévu dans l’accord du 5 février. Dans un communiqué de presse conjoint, ils ont demandé à l’Assemblée nationale haïtienne « d’agir et de parvenir à une solution qui évite un vide institutionnel et facilite le retour à l’ordre constitutionnel par la tenue d’élections sans délais ».

Le processus électoral entamé en 2015 en Haïti n’a toujours pas été achevé. La semaine dernière, l’ONU et ses partenaires en Haïti avaient pris note de la présentation du nouveau calendrier électoral par le Conseil électoral provisoire et avaient exhorté les acteurs haïtiens à respecter ce calendrier.

POUR PLUS DE DÉTAILS, CLIQUEZ SUR LE LIEN

Source/UN
Photo/Archives
www.anmwe.com

Ban_Ki-moon

To Top